Témoignages

N’hésitez pas à  nous faire partager votre expérience !

9 réflexions au sujet de « Témoignages »

  1. toxicomane et fumeuse de petard
    alors comme tu le sais mon Gerard je suis une toxicomane qui fait tout pour redémarré une vie saine et surtout sereine jamais je ne vous remercierais assez pour votre aide, compréhension et surtout votre dévouement. Continuez les loustique et bravooooo pour votre courage

  2. Bonjour à tous et toutes, ENFIN !!! Un site et une association qui regroupe les 3 produits ces prod…
    Bonjour à tous et toutes,

    ENFIN !!! Un site et une association qui regroupe les 3 produits ces produits sont les meilleurs amis du malade alcoolique. Et quand tu poses le verre c’est juste le début de la bataille après il y a le reste..

    C’est pour moi une première le témoignage, j’ai un honte derrière mon écran, honte de ce que l’on pourrait penser de moi. Je vais essayer de faire court, à vous d’imaginez ce parcours sur 20 ans.

    Je m’appelle Delphine, j’ai 41 ans, célibataire, 3 enfants et sans emploi, c’est aussi ça le résultat de la maladie. Je suis comme on dit bien née, une petite cuillère d’argent dans la bouche, une famille de bons vivants dans le sud, une maman pharmacienne, un papa dentiste, des grands-pères médecins , une petite soeur et une éducation catholique stricte. On ne peut pas dire que j’étais à plaindre. MAIS il n’y a pas de milieu qui est plus à l’abri qu’un autre concernant les addictions, et dans le milieu médical, bourgeois croyez moi ça descend grave. !!!!!!!!!

    Ma sour et moi avons passé notre enfance du primaire à la terminale en pension, ma soeur, est tombée dans l’Héroïne, elle est morte à 32 ans noyée dans son vomi et découverte par son fils il avait 8 ans à l’époque.

    J’ai commencé les psychotropes avant l’alcool, je n’avais pas de mal ado il y en avait dans toutes les maisons de la famille, un séresta, un valium, oh super oh !!!!!!!!! Du Lexomil, j’avais quoi 13, 14 ans. Puis c’est tout naturellement que je me suis aiguillée vers le métier de « Préparatrice en pharmacie », c’était trop cool, une petite pilule ble

  3. Ayant vu mon compagnon sombrer dans l’alcool et ayant tout tenté pour le soutenir, je suis, 20 ans a…
    Ayant vu mon compagnon sombrer dans l’alcool et ayant tout tenté pour le soutenir, je suis, 20 ans après son départ, très sensible à votre démarche. Il n’a pas réussi à devenir abstinent mais à l’époque, le net n’existait pas.

    Je suis triste pour lui car c’était quelqu’un de bien, gentil, sensible et intéressant et l’alcool à tout submergé.

    Voir que d’autres ont réussi à en parler et en sortir me console un peu. Les dépendants de l’alcool sont souvent des gens d’une grande sensibilité et ils méritent tellement mieux que de dépendre de ce poison.

    Très cordialement

    Bonne route à vous tous

  4. La prévention est le primordial avant la decouverte voir la dependance,site très clair et au top< ...
    La prévention est le primordial avant la decouverte voir la dependance,site très clair et au top

    Cordialement

  5. Un très bon travail, la prévention c’est le début avant la découverte voir la dépendance cordiale…
    Un très bon travail, la prévention c’est le début avant la découverte voir la dépendance cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>